Grippe : quatre questions sur une épidémie saisonnière qui se fait attendre cet hiver

franceinfo
·1 min de lecture

Chaque hiver en France, on compte de 2 à 6 millions de cas de grippe : cette infection virale respiratoire contagieuse est à l'origine d'épidémies saisonnières. Or, l'épidémie de grippe se fait effectivement attendre en cet hiver 2020-2021. "Il n'y a quasiment pas de grippe en ce moment. Si vous avez de la fièvre, des maux de tête, la probabilité que vous ayez la Covid est grande" a ainsi pu dire le Premier ministre, Jean Castex, le 4 février. franceinfo revient en quatre questions sur la grippe saisonnière.

1La grippe est-elle vraiment absente cet hiver ?

Les données épidémiologiques sont très claires depuis le début de la surveillance, en octobre : des virus grippaux ont été détectés mais leur circulation reste très limitée, à des niveaux d'intersaison, loin des niveaux épidémiques habituels en cette saison. Il n’y a pas actuellement de circulation active des virus grippaux en médecine générale et pédiatrie, rapporte le réseau Sentinelles. Le dernier bulletin hebdomadaire de Santé Publique France souligne que, depuis le 5 octobre, aucun cas grave de grippe n'a été signalé, parmi les patients admis en réanimation, par les services participant à cette surveillance (réseau de 226 services). Aucun virus grippal n'a par ailleurs été détecté ces dernières semaines en outre-mer.

Mais cette moindre détection n'est-elle pas liée à un mode de surveillance différent depuis le début de l'épidémie de Covid-19 ? "Les indicateurs épidémiologiques de la grippe saison 2020-21 et plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi