Grippe : aux origines de cette maladie...

·2 min de lecture

Ah, la grippe... S'il y a bien une maladie qui sabote nos hivers, c'est elle. Malgré la violence de ses symptômes, nous sommes habitués à appréhender ce mal saisonnier, qui semble accabler l'espèce humaine depuis des temps immémoriaux. Mais au fait, depuis quand tombons-nous malades de la grippe ?

Oublions (un peu) le Covid : s'il y a bien une maladie que nous redoutons chaque année, c'est la grippe. Ce mal saisonnier, capable de nous clouer au lit plusieurs jours, tue encore aujourd'hui, malgré les progrès de la médecine. La grippe semble indissociable de nos hivers, au point de se demander si cette maladie poursuit l'espèce humaine depuis ses premiers pas. Patrick Berche, professeur émérite de microbiologie et enseignant d'histoire de médecine à l'Université Paris Descartes, nous aide à retracer l'histoire de cette maladie.

La grippe, un virus d’origine animale

Si cette maladie affecte habituellement 2,5 millions de personnes en France par an, il s’agit à l'origine d’une maladie animale, que l'on qualifie d’épizootie. Patrick Berche nous explique : "Le réservoir des virus de la grippe est constitué par les oiseaux sauvages, souvent porteurs sains de multiples souches virales, qu’ils peuvent transmettre dans les élevages à ciel ouvert, notamment aux canards et aux porcs qui sont les hôtes intermédiaires permettant la contamination humaine". Il semblerait ainsi que les premières contaminations inter-espèces aient eu lieu il y a plus de 2500 ans, en Chine, lors des premières domestications d’oiseaux.

Néanmoins, le lien entre cette maladie animale et la nôtre n’a été fait que tardivement. "Ce n’est qu’à partir de la fin du 18e et au 19e siècle que l’on a suspecté une origine animale de la grippe, selon Patrick Berche, à cause de la concomitance entre les épidémies de grippe humaine et les épizooties des élevages de porcs et de chevaux, qui présentaient les mêmes symptômes respiratoires".

Une maladie décrite dès l'Antiquité

Les traces écrites évoquant la grippe remontent, elles, jusqu'à l’Antiquité : "Dès le 4e siècle avant notre ère, Hippocrate, dans son livre "Des épidémies", a décrit une épidémie d’infections respiratoires aiguës, survenue à Périnthe, qui ressemble à la grippe par la symptomatologie, la contagiosité et la saisonnalité. À la même époque, Diod[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi