Grippe aviaire: flambée du nombre de foyers dans le sud-ouest de la France

·1 min de lecture

La grippe aviaire continue de se propager rapidement dans les élevages de canards en France, particulièrement dans le sud-ouest du pays connu pour sa production de foie gras. Des centaines de milliers de canards sont abattus pour contenir l’épidémie qui s’abat aussi sur d’autres pays.

Depuis l'apparition du début de l’épidémie au mois de décembre, environ 400 000 canards ont été abattus dans le département des Landes situé dans le sud-ouest de la France. Face à l'augmentation du nombre d'élevages contaminés, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, prévient que des centaines de milliers de palmipèdes vont encore être éliminés.

À lire aussi : Grippe aviaire: les canards abattus par centaines de milliers en France

Le Sud-Ouest compte actuellement 5 millions de volailles en cours d'élevage pour leur foie gras. C’est un nouveau coup dur pour la filière qui a déjà été frappée durant ces cinq dernières années. Cette fois-ci, les éleveurs doivent en plus affronter les conséquences du confinement liée au Covid-19 qui les prive du débouché de la restauration.

La grippe aviaire sévit également ailleurs en Europe. C’est le cas de la Belgique ou plusieurs élevages sont touchés par le virus hautement pathogène. L’épidémie continue également sa propagation en Afrique.

Le Sénégal, jusqu'a maintenant épargné, vient d'annoncer l'abattage en début d'année de plus de 40 000 volailles suite à l'apparition fin 2020 d'un foyer dans une ferme privée de l'ouest du pays.