La grippe aviaire décime les oiseaux des îles britanniques Farne

Photo NIGEL HICKS robertharding/AFP

Les îles Farne vivent une situation chaotique. Une “tragédie sans précédent pour la vie sauvage”, selon le Guardian. En effet, les oiseaux qui peuplent l’archipel sont touchés par une épidémie de grippe aviaire. Des milliers de carcasses ont été ramassées dans cet habitat qui est l’un des plus importants du Royaume-Uni.

Entretenues par le National Trust, les îles constituent un habitat d’importance internationale pour 23 espèces. Comme l’écrit le Guardian :

“Les îles Farne sont une réserve naturelle et abritent environ 20 000 oiseaux marins, notamment des guillemots, des mouettes des brumes, des petits pingouins, des cormorans, des sternes arctiques et des macareux.”

Toujours selon le journal britannique, les gardes forestiers qui travaillent dans la zone, équipés de combinaisons de protection, ont dénombré plus de 3 000 animaux morts. Cependant, “ils redoutent que plusieurs milliers d’autres d’oiseaux aient succombé à cette maladie et soient tombés des falaises dans la mer du Nord”.

Objectif : endiguer l’épidémie

Afin que l’épidémie ne se propage pas, et pour ne pas faire prendre de risques aux populations, les autorités ont décidé, depuis trois semaines, de fermer les îles aux visiteurs. Le Guardian explique que “les autorités essaient d’endiguer la propagation de la maladie pendant la saison de reproduction des oiseaux”. Chaque année, les îles accueillent près de 45 000 touristes. Mais, selon les autorités, le risque pour l’humain d’être contaminé reste faible.

Cette souche de grippe aviaire serait originaire d’Asie de l’Est. Si, cet hiver, elle ne touchait que les volailles domestiques, elle semble se répandre aujourd’hui parmi les oiseaux sauvages. “La maladie se propage quand les oiseaux sont en contact direct avec un oiseau contaminé, des excréments ou des fluides corporels, ou alors indirectement, par de la nourriture ou de l’eau souillées.”

Ben McCarthy, responsable de la conservation de la nature et de l’écologie de la restauration au National Trust, souhaite interpeller le gouvernement :

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles