Grippe aviaire : des changements de recettes autorisés pour les produits à base d'œuf ou de volaille

© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Pour faire face aux "tensions d'approvisionnement" sur certains ingrédients à base d'œuf ou de volaille, dans un contexte d'épidémie de grippe aviaire, l'État va autoriser l'industrie agroalimentaire à changer temporairement les recettes de certains produits sans que les étiquettes ne le mentionnent dans l'immédiat, selon un communiqué publié lundi.

"L'épidémie de grippe aviaire, qui sévit en France depuis novembre 2021, affecte l'approvisionnement de l'industrie alimentaire pour la production de certaines denrées fabriquées à partir d'œufs ou d'ovoproduits" (produits obtenus à partir d'un composant de l'œuf), "ou d'ingrédients issus de volailles" comme la graisse de canard, explique la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans un communiqué.

Lorsque les mentions "sans OGM", "issu de l'agriculture biologique", "élevé sans traitements antibiotiques", "élevé en plein air" ou "origine France", ne sont pas respectées, l'information devra être "explicite" sur l'emballage en y ajoutant une étiquette ou en masquant la mention concernée par exemple.

En revanche, quand la mention explicite n'est pas possible sur un produit qui bénéficie d'une dérogation, une simple mention "DEROG" sera inscrite. Par exemple, dans un produit comme de la rillette de canard, l'Etat autorise à remplacer "une partie de la viande et/ou du gras de canard" par de la "viande et/ou du gras de poulet", sous réserve toutefois que le produit final "...


Lire la suite sur Europe1