Grippe aviaire : abattages préventifs massifs de 40.000 canards dans les Landes

·1 min de lecture

Des abattages préventifs massifs de canards ont été décidés dans les Landes pour "éviter au maximum du possible une forte propagation" de la grippe aviaire détectée dans 18 foyers en France, a annoncé jeudi la préfecture des Landes, dans un communiqué. À ce jour le département est l'un des plus touchés avec la Corse, avec sept foyers de H5N8 détectés. Quelque 40.000 canards de 25 exploitations seront abattus, selon Serge Mora, président du Modef (mouvement de défense des exploitants familiaux) des Landes.

Après la "contamination récente de deux élevages de canards situés dans les Landes au cœur de la Chalosse, un territoire à forte densité avicole", la préfecture a dit choisir "d’adapter la stratégie de prévention de la maladie afin d’éviter au maximum du possible une forte propagation du virus". Elle a décidé de "faire procéder sans délai à des dépeuplements préventifs ciblés dans un rayon de 3 kilomètres autour des foyers de Sort-en-Chalosse et de Bergouey", dans le sud du département.

Seulement les canards sont concernés

Jusqu'ici, les mesures de protection sanitaire se contentaient de l'abattage des animaux de l’élevage touché, la désinfection du site, l'interdiction des mouvements de volailles dans l’environnement proche du foyer et la surveillance autour du foyer. Cette fois, c'est l'ensemble des élevages qui seront abattus. Ne sont concernés par cet abattage que les canards "du fait de leur très forte sensibilité au virus H5N8", et, dans un rayon de 1 km, les autres vo...


Lire la suite sur Europe1