Grippe aviaire : on a découvert l'origine des cas de Corse et des Yvelines

·1 min de lecture

Après un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) détecté en Haute-Corse le 16 novembre, un second foyer avait été confirmé quelques jours plus tard par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) dans une animalerie des Yvelines. Provoquée par le virus H5N8 (qui est de la même "famille" que le virus H5N1 qui avait causé environ 330 décès dans le monde entre 2003 et 2012), cette maladie atteint principalement les oiseaux sauvages et peut se transmettre aux oiseaux d'élevage - poulets, canards, oies...

Une enquête épidémiologique avait été lancée par le ministère de l'Agriculture "afin d’identifier les liens entre ces deux foyers et l’origine de la contamination". Le ministère annonce que les enquêtes de traçabilité et les analyses réalisées par les services compétents ont conduit à l’identification d’une source commune de contamination chez un particulier du département du Nord ayant vendu des oies au négociant qui a approvisionné début novembre les animaleries de Corse et des Yvelines.

"Toutes les mesures sanitaires ont été prises chez ce particulier comme chez le négociant pour éliminer tout risque de diffusion du virus. Des visites sanitaires et des prélèvements ont été diligentés dans les élevages situés dans un rayon de 10 kms autour de l'habitation du particulier" annonce le ministère. Par ailleurs, tous les prélèvements effectués dans les autres animaleries livrées par le même négociant (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 3 décembre : chiffres, annonces
10 aliments aux petits soins pour notre intestin
Si 70% de la population portait un masque, le Covid-19 serait stoppé
Cancer du pancréas : "Pour Bertrand-Kamal", lancement d'un fonds dédié à la recherche
Covid-19 : dépistage massif dans 3 grandes villes