Grippe aviaire : 198 foyers et six départements touchés en France

La grippe aviaire continue de progresser. Interviewé sur France 2 mardi 12 janvier, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, a recensé 198 foyers et six départements touchés en France. "Face à cette épidémie, des moyens drastiques sont mis en place qui ont encore été renforcéz", a-t-il expliqué dans les "4 Vérités". Ce virus "est une course contre la montre. Il faut absolument contenir ce virus et le seul moyen est d’abattre des canards à titre préventif", a-t-il ajouté. Pour le ministre, l’exécutif n’a pas sous-estimé l'ampleur de cette contamination. Au contraire, "dès que nous avons vu que des élevages étaient atteints, nous avons mis en place des abattages préventifs. Depuis le 2 décembre, près de 700 000 canards ont été abattus", a détaillé Julien Denormandie. Dans les Landes, "qui concerne la majorité des cas", les abattages ont été "massifiés".Un coût important Si le coût de ces abattages est encore impossible à déterminer, le ministre a indiqué qu’il sera "important". "Ce sera l’état qui indemnisera. Tout ce que nous pouvons mettre en place pour aider les éleveurs, nous le ferons", a assuré Julien Denormandie. Il a également tenu à rappeler que le virus n’est pas transmissible à l’homme. "On peut manger en toute sécurité des canards, des volailles ou autre".