"On grille 18 feux rouges, des stops..." : Claude Lelouch raconte sa traversée de Paris à 200 km/h

France 2

Le 15 août 1976 au petit matin, Paris s'éveille. Les rues sont presque vides. Claude Lelouch tente alors le diable au volant de son bolide pour une folle traversée de la capitale… A fond ! Il conduit à plus de 150 kilomètres par heure sans aucune sécurité ni autorisation de tournage : "Quand je suis derrière une caméra, j'ai le sentiment d'être protégé. Pour moi, la caméra est un bouclier."

Le réalisateur du film culte Un homme et une femme, Palme d'or à Cannes et doublement oscarisé, vient de terminer un film. Et il lui reste dix minutes de pellicule à utiliser… Elie Chouraqui, son assistant de l'époque, se souvient : "Il m'appelle un jour en me disant qu'il avait une idée : 'Je voudrais faire un truc avec une voiture qui part de la porte Dauphine et qui aille jusqu'à la butte Montmartre avec une prise, un plan-séquence'…"

"C'est l'histoire d'un type en retard"

"C'est à la fois le film dont je suis le plus fier et dont j'ai le plus honte, avoue Claude Lelouch au nouveau magazine de France 2 '20h30 le samedi' (Twitter). On montre tout ce qu'il ne faut pas faire au volant d'une voiture. C'est vrai que ce film me ressemble dans la mesure où j'adore arriver à l'heure. C'est l'histoire d'un type en retard à un rendez-vous qui prend tous les risques pour arriver à l'heure. On grille dix-huit feux rouges, des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi