"Grillés, grillés, grillés": une jeune arboricultrice face aux dégâts du gel

Installée depuis un an dans l'Essonne, Pauline Fouquet a vu sa prochaine récolte de poires, comme de cerises, quasiment anéantie par le gel. Seul espoir, ses variétés de pommes, moins impactées, mais il faudra attendre au moins trois semaines pour espérer voir les fruits pousser.