Grillé, avec de l'œuf ou de la truite : trois idées pour cuisiner l'avocat

·1 min de lecture

C'est le fruit le plus hype sur les réseaux sociaux... et l'un des aliments préférés des Français, qui en consomment près de 3 kilos par an et par personne. L'avocat est riche en fibres, plein d’antioxydants et améliore les taux de cholestérol. Autant de bonnes raisons d'en manger. Mais mieux vaut le faire avec modération, tant sa culture intensive fait du mal à l'environnement. Car la France, qui en importe chaque année 145.000 tonnes, s'approvisionne principalement au Mexique, où des forêts ont été rasées pour planter des avocatiers. En Espagne, ce sont des vignes et des oliviers qui ont été sacrifiés sur l'autel du fruit en vogue.

L'avocat nécessite en outre 800 litres d'eau par kilo pour être cultivé. Sans compter les conditions de travail des personnes préposées au ramassage, alors qu'une grosse partie de la population d'Amérique du Sud dépend entièrement de cette production. Autrement dit, le bilan environnemental et social de la culture de l'avocat n'est pas très bon. 

 

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici https://newsletter.europe1.fr/gastronomie/

 

Pour en consommer, il vaut donc mieux choisir des fruits porteurs du label commerce équitable, et privilégier une production d'origine européenne. En hiver, on trouve même des avocats français, cultivés ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles