Griezmann humilié par son entraîneur, rien ne va plus pour lui au Barça

Opposé à son ancienne équipe, Antoine Griezmann a peut-être dû se demander s'il ne s'était pas trompé de camp mardi soir. Une nouvelle fois remplaçant au coup d'envoi, le champion du monde 2018 a assisté à la quasi-totalité de la rencontre contre l'Atlético Madrid depuis le banc (la tribune en raison des mesures sanitaires). Une grande majorité du match oui, avant que son entraîneur Quique Setién ne décide de le faire entrer sur la pelouse du Camp Nou à la 90e minute...

Un changement indigne de son statut

Recrue phare du club catalan l'année dernière, "Grizou" est donc rentré sur le terrain pour une poignée de minutes. Une situation que connaissent normalement les joueurs de rotation dans une équipe et non les stars, et qui témoigne de l'image que véhicule actuellement le tricolore de 29 ans au sein de la formation blaugrana. Mais l'entrée du grand pote de Paul Pogba n'y a rien changé, son équipe a dû se contenter d'un nul 2-2 à domicile. Une bien mauvaise opération dans la course au titre malgré le 700e but inscrit par Lionel Messi depuis le début de sa carrière.

Son coach assume

Interrogé après la rencontre sur ce fait de jeu, Quique Setién a pris ses responsabilités. "Griezmann est un joueur important et c'est vrai que c'est difficile lorsqu'un joueur de son niveau entre aussi tardivement dans le match. Mais les circonstances m'ont forcé à faire ce choix. J'aurais pu prendre une décision comme ne pas le faire rentrer du tout car les joueurs sur le terrain faisait du bon travail

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Exclu. Magali Vaé : "Je me sens plus libre car je ne suis plus liée à une maison de disque"
Stéphane Plaza : sa proposition indécente à un acquéreur de Chasseurs d'appart (VIDEO)
Romain, le pompier des 12 Coups de midi, galère pour trouver une maison avec sa copine : Doudoutchi, un candidat, en appel à Jean-Luc Reichmann !
Nicolas Bedos partage son "soulagement" après une période très difficile (VIDEO)
"Troublé", Alexis Corbière enchaîne les bourdes et les approximations au sujet de la crise sanitaire sur Franceinfo (VIDEO)