Griezmann et Benzema, l'as des as et le magnifique

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'équipe de France de football a facilement dominé la Finlande (2-0) en qualifications pour le Mondial-2022, avec un doublé d'Antoine Griezmann.

Les Bleus ont retrouvé de la flamboyance et surtout la victoire qui les fuyait depuis l'Euro raté, mardi contre la Finlande (2-0) en qualifications pour le Mondial-2022, avec un doublé d'Antoine Griezmann et une soirée délicieuse pour Karim Benzema, le chouchou de Lyon.

L'ex-enfant prodige de l'OL, à qui les 57.000 supporters de Décines ont réservé un accueil de rock-star, n'a pas fait trembler les filets mais il a fait soulever le stade sur une passe délicieuse et décisive pour Griezmann (25e), avant d'impulser l'action du doublé de "Grizou" (53e).

Il n'en fallait pas plus à l'équipe de France, ballottée par les blessures et les contre-performances, pour soigner son moral en même temps que son bilan comptable. Là voilà désormais confortée à sa première place avec 12 points en six matches, contre cinq pour son visiteur qui compte cependant deux matches en moins.

Le capitaine Hugo Lloris ne voulait pas reprendre les qualifications en novembre avec "encore plus sous pression", il a été entendu par ses partenaires. L'équipe alignée par Didier Deschamps a clairement élevée son niveau de jeu mardi, après les très pâles copies rendues à Strasbourg contre la Bosnie-Herzégovine puis à Kiev contre l'Ukraine (1-1 à chaque fois).

Karim Benzema acclamé

Pourtant, la malchance du sélectionneur l'avait accompagné jusqu'à Lyon, où il a dû composer avec la suspension de Jules Koundé et le forfait de dernier minute de Kingsley Coman, victime d'une blessure après tant d'autres (Mbappé, Kanté, Tolisso, Upamecano).

Au coup d'envoi, le technicien basque avait misé sur une arrière-garde avec trois défenseurs centraux, comme lors du huitième de finale maudit de l'Euro perdu contre la Suisse (3-3, 5-4 t.a.b.), prolongée sur les côtés par le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles