Le Grenoblois Nicolas Keramidas se livre "à cœur ouvert" dans sa nouvelle BD

Véronique Dalmaz
·1 min de lecture

Après dix-huit BD à son actif comme dessinateur, Nicolas Keramidas sort cette fois-ci son premier album solo, scénario et dessins. Un album intime qui revient sur des évènements importants de sa vie : deux opérations à cœur ouvert, dont une lorsqu’il était bébé.

Dessiner pour mieux cicatriser

D’habitude, l’univers de Nicolas Keramidas, c’est Luùna, Alice et Tikko, des personnages à qui il donne vie régulièrement dans ses albums. Parfois, Donald, Mickey et ses amis viennent faire des intrusions dans son parcours professionnel.

Mais à 48 ans, Nicolas Keramidas a enfin ressenti le besoin de parler de ses opérations à cœur ouvert. Un sujet tabou pendant son enfance. "Plutôt que de raconter que j’avais été opéré du cœur, je disais que j’avais été attaqué par un requin", se souvient Nicolas Keramidas. L’idée de raconter son histoire dans une BD a germé il y a quatre ans, quand le dessinateur grenoblois doit à nouveau subir une opération. "Il y avait des anecdotes liées à la cicatrice que j’avais envie de raconter depuis un bon moment. J’ai commencé à prendre des notes, en me disant que ça pouvait faire un bon sujet de bouquin".

Un début de carrière dans les studios Disney

Nicolas Keramidas a débuté sa carrière en 1993 dans les prestigieux studios de Walt Disney à Montreuil. Pendant neuf ans, il travaille sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi