Grenoble : mal soigné et amputé à 20 ans, il dénonce des négligences de l'hôpital

De notre envoyé spécial à Saint-Martin-d'Hères (Isère), Nicolas Jacquard
Saint-Martin-d’Hères (Isère), le 28 octobre. Thomas, 21 ans, amputé de la jambe droite, avec son père. 

Victime d'une chute de trampoline en février, Thomas dénonce des négligences dans sa prise en charge par le Samu puis l'hôpital de Grenoble (Isère). Le jeune homme, aujourd'hui unijambiste, va porter plainte.


Aux curieux qui lui demandent ce qui est arrivé à sa jambe, Thomas Veyret, âgé de 21 ans aujourd'hui, fait régulièrement la même blague : « Je leur explique qu'elle a été croquée par un requin, ou alors un crocodile. » La réalité est à la fois plus complexe et plus prosaïque. Si ce jeune homme féru de sport ne marche plus que sur son pied gauche, c'est à la suite « non pas d'une erreur — tout le monde peut en faire —, mais de négligences des médecins », dénonce Jean-Patrice, son papa.

C'est ce qui a conduit Me Edouard Bourgin, l'avocat de la famille, à engager plusieurs procédures pour éclairer les circonstances de ce drame. D'abord, une demande d'indemnisation provisoire afin que Thomas puisse être équipé d'une prothèse perfectionnée. Ensuite, une plainte qui sera déposée cette semaine au parquet de Grenoble. « Elle devra faire toute la lumière sur ce cumul de fautes caractérisées, prévient Me Bourgin, spécialiste du préjudice corporel. Nous allons au pénal pour entendre les explications des personnes impliquées, et ne pas être cantonnés à un débat entre experts et assureurs. »

LIRE AUSSI
> «Ton genou, tu peux pas le remettre dans l'axe ?» : sa conversation avec le Samu après l'accident

La vie de Thomas a basculé le 7 février. Enfant, « il a commencé à marcher sur les mains avant les pieds », résume son père. Adolescent passionné de gymnastique et de ski acrobatique, il effectue son BTS tourisme en alternance comme animateur dans une salle de trampoline. Ce mardi 7 au soir, il s'envole pour un périlleux « double cork ». Et retombe avec sa jambe « à l'équerre ». S'ensuit une conversation surréaliste avec le médecin régulateur du Samu. Thomas ne sait pas encore qu'il souffre d'une (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Etats-Unis : mort à 83 ans du tueur psychopathe Charles Manson
Sarcelles : itinéraire du policier devenu meurtrier
« Comment expliquer à mes neveux qu’un policier a tué leur père ? »
Paris : un lieutenant-colonel en garde à vue après une altercation avec un automobiliste
Seine-Maritime : le cadavre d’un homme de 26 ans retrouvé dans un fossé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages