Grenoble : un gardien de prison mis en examen pour trafic de stupéfiants avec un détenu

J.Lau.
·1 min de lecture

ENQUETE - Dans une perquisition, 156.000 euros en espèces ont été saisis au domicile de la compagne du détenu.

Dès le 15 juin, la direction du centre pénitentiaire de Grenoble-Varces a transmis au parquet un signalement faisant état de l’existence d’un trafic de stupéfiants dans ses murs susceptible d’impliquer un agent pénitentiaire. Chargé de la surveillance, celui-ci est en effet suspecté, cinq mois plus tard, de participer à un trafic « avec un détenu bien connu du milieu grenoblois », comme l’indique Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.

L’enquête préliminaire, confiée le 30 juin à la section de recherches de la gendarmerie de Grenoble, a débouché mercredi sur une opération de police judiciaire. Quatre protagonistes ont été placés en garde à vue, à savoir le surveillant pénitentiaire, le détenu, ainsi que la compagne et le beau-frère de ce dernier. Les différentes perquisitions ont permis la saisie de 156.000 euros en espèces chez la compagne du détenu.

Le parquet fait appel concernant la compagne du détenu

Le juge d’instruction saisi a mis en examen vendredi les quatre suspects pour « détention, transport, offre, cession, acquisition de stupéfiants, remises illicites à détenu, non-justification de ressources par personne en relation(...)

Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :



À lire aussi :
Grenoble : Une adolescente retrouvée nue et prostrée dans un buisson, une enquête ouverte par le parquet
Isère : Une ado qui disait avoir été enlevée et violée avoue avoir menti
Coronavirus en Isère : Un Ehpad perd un tiers de ses résidents
Confinement : Eric Piolle voit la fermeture des rayons non-essentiels en grandes surfaces comme « une bonne étape »