Grenoble: le Conseil d'Etat confirme l'interdiction du port du burkini dans les piscines municipales

Le Conseil d'Etat (photo d'illustration) - BERTRAND GUAY © 2019 AFP
Le Conseil d'Etat (photo d'illustration) - BERTRAND GUAY © 2019 AFP

C'est la fin d'un feuilleton politico-judiciaire. Le Conseil d'Etat a fermé la porte aux burkinis dans les piscines municipales en donnant ce mardi raison à la préfecture de l'Isère qui s'opposait à une nouvelle disposition controversée de la commune de Grenoble.

Dans sa décision, la plus haute juridiction administrative a confirmé la décision rendue fin mai par le tribunal administratif de Grenoble, estimant que le nouveau règlement des piscines imposée par la municipalité grenobloise constituait une "dérogation très ciblée" destinée à "satisfaire une revendication religieuse".

"Victoire pour la loi 'séparatisme'"

Une décision saluée sur Twitter par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "Le communautarisme d’Éric Piolle, maire de Grenoble, est définitivement sanctionné par le Conseil d’Etat qui confirme la suspension de la délibération 'Burkini' du conseil municipal", a d'abord écrit le membre du gouvernement.

"Une victoire pour la loi 'séparatisme', pour la laïcité et au-delà, pour toute la République", a-t-il poursuivi.

Longue passe d'armes

La décision du Palais-Royal clôt une longue passe d'armes entre la mairie de Grenoble dirigée par l'écologiste Eric Piolle et les autorités de l'Etat. Le 16 mai dernier, le conseil municipal isérois avait pris - à une courte majorité - un arrêté autorisant les femmes à porter le burkini mais aussi la baignade seins nus, ainsi que les maillots anti-UV pour tous.

Dès le 25 mai cependant, le tribunal administratif de Grenoble avait suspendu ce texte qui devait entrer en vigueur en même temps que l'ouverture estivale des piscines de la ville, à la mi-juin. Le litige avait alors été porté devant le Conseil d'Etat qui en a débuté l'examen le 13 juin dernier.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles