Grenoble : un abri pour les Gilets jaunes… financé par la mairie

·1 min de lecture
 À Grenoble, le maire écologiste, Eric Piolle, a décidé de financer l'aménagement du rond-point Pierre-et-Marie-Curie, occupé par les Gilets jaunes. (Photo d'illustration).
À Grenoble, le maire écologiste, Eric Piolle, a décidé de financer l'aménagement du rond-point Pierre-et-Marie-Curie, occupé par les Gilets jaunes. (Photo d'illustration).

La décision fait polémique. À Grenoble, le maire écologiste, Éric Piolle, a décidé de financer l?aménagement du rond-point Pierre-et-Marie-Curie, occupé par les Gilets jaunes. Pergola, couverture en tôle, tables, chaises? La mairie va investir 11 000 euros afin de créer un abri, permettant ainsi d?améliorer le confort des manifestants, rapporte La Dépêche. La demande de rénovation a été effectuée il y a huit mois par le collectif, a indiqué la Ville, qui a accepté le projet cet été.

« On se sent dans des conditions vraiment exceptionnelles », a souligné Christian, un des leaders du mouvement, à nos confrères de RTL. Et de poursuivre : « Ça va être très beau, je ne crois pas trop m?avancer, mais ça va être une première en France, une municipalité qui donne un lieu aux Gilets jaunes. On est satisfaits. »

« Ça pose une vraie question d?éthique, je suis absolument outrée »

Les travaux, en cours depuis lundi 22 novembre, sont menés par des bénévoles, aidés par des agents de la Ville. Le lieu ne sera pas réservé aux Gilets jaunes, il pourra servir à tous les habitants, a par ailleurs insisté la Ville de Grenoble. « C?est un groupe organisé qui revendique des choses pour notre société et qui travaille de manière intelligente là-dessus donc on n?a pas de raison d?être en opposition et de leur faire obstacle », affirme ainsi l?adjointe à la mairie de Grenoble, Margaux Belair, sur RTL.

À LIRE AUSSICotta ? Anti-pass sanitaire et Gilets jaunes, même combat ?

Une initiative [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles