La greffe d'ilots pancréatiques, un pas de plus vers la guérison du diabète de type 1

Getty Images/iStockphoto - PeopleImages

Ce lundi 14 novembre, c’est la journée mondiale du diabète, une maladie qui touche en France près de 3,5 millions de personnes. L'occasion de mettre en lumière un nouveau traitement pour le diabète de type 1 : la greffe d'ilots pancréatiques.

La technique consiste à implanter dans le foie du patient des ilots de Langerhans. Ce sont les cellules du pancréas responsables de la sécrétion d'insuline et qui vont être prélevées chez un donneur non diabétique et en état de mort cérébrale.

Réguler le taux de sucre

Une greffe qui nécessite toutefois de suivre un traitement antirejet à vie, mais qui change la vie des patients. Fini la crainte du coma hypoglycémique car la technique permet au malade atteint de diabète de type 1 de réguler son taux de sucre de manière significative sans avoir à s'injecter quotidiennement de l'insuline. Une révolution pour ces malades qui ne bénéficient d'aucune alternative thérapeutique.

Vingt ans de recherche ont été nécessaires pour mettre au point la greffe d'ilot pancréatique. En France, c'est le centre hospitalier régional de Lille qui a effectué en premier ce type de greffe en décembre 2021.

Quelques centaines de malades

Aujourd'hui, si seulement quelques centaines de diabétiques peuvent bénéficier de ce traitement, les médecins prévoient déjà de l'appliquer à d'autres types de patients en échec de traitement, comme à ceux atteints de maladie du pancréas ou de la mucoviscidose.


Lire la suite sur RFI