"Greenland - le dernier refuge", film catastrophe familial spectaculaire et bien tourné

Jacky Bornet
·1 min de lecture

Le danger vient de l’espace : Greenland - le dernier refuge renoue mercredi 5 août avec les films catastrophe tels que Le Choc des mondes (Rudolph Maté, 1951) ou Armageddon (Michael Bay, 1998). Aux commandes : Ric Roman Waugh, qui s’est illustré dans le cinéma d’action avec notamment La Chute du président (2019), où Morgan Freeman donnait la réplique à Gerard Butler. Il retrouve ce dernier dans un film spectaculaire et malin, qui comble le manque de films américains en cette période de sorties mollassonnes.

Apocalypse now

Ingénieur architecte, John Garrity reçoit un message présidentiel l’invitant à évacuer sa résidence avec son épouse et son fils, pour rejoindre un mystérieux refuge. Il a été sélectionné pour échapper à l’impact d’une comète qui va détruire 75% de la vie terrestre, dans quelques jours. Leur périple est parsemé d'embuches, où la convoitise du précieux sésame pour survivre le dispute à la solidarité, alors que les météores pleuvent, avant un dernier impact fatal.Collision avec un astéroïde, tremblement de terre, tsunami, explosion volcanique, incendie, animaux géants… la nature menace l’humanité dans plus d’un film depuis les débuts du cinéma (Eruption volcanique à la Martinique, Georges Méliès,1902). Greenland est le dernier avatar du genre, avec une dimension apocalyptique, et sa réponse biblique, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi