Green Book - sur les routes du Sud : 3 raisons de regarder ce magnifique road movie tiré d'une histoire vraie

·1 min de lecture

Green Book : sur les routes du Sud, qui a triomphé aux Oscars en 2019, est tiré d'une histoire vraie. Celle, en 1962, de la naissance d'une amitié pour la vie entre le raffiné pianiste noir Don Shirley (Mahershala Ali) et son rustre chauffeur blanc, l'agent de sécurité Tony Lip (Viggo Mortensen).

Cette histoire ouvre au passage nos yeux sur une réalité méconnue du Sud profond et ségrégationniste des États-Unis : l'existence, des années trente aux années soixante, d'un guide destiné aux voyageurs noirs. Ce Negro Motorist Green Book fournissait chaque année à ses lecteurs les adresses des restaurants, hôtels et stations d'essence accueillant les personnes de couleur. Une sorte de guide de survie censé leur garantir la sécurité dans ces États du Sud où le Ku Klux Klan comptait beaucoup de sympathisants.

Mahershala Ali a raflé l'oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation bouleversante du musicien homosexuel Don Shirley. Un pianiste virtuose, formé à la musique classique au sein de l'élite blanche, qui ne se sent accepté nulle part, parce que « pas assez blanc, pas assez noir, pas assez homme », comme il se définit lui-même. Face à lui, le non moins brillant Viggo Mortensen, nommé dans la catégorie meilleur acteur, aurait aussi mérité sa statuette. La silhouette épaissie, l'accent italo-américain de Brooklyn parfaitement en bouche, il compose un Tony Lip très attachant, dont les airs bourrus servent de paravent à une sensibilité pudique. Au fil de leur tournée (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Tarzan (TF1) : que vaut cette vision modernisée de l'homme-singe, réalisée par David Yates ?
Les Enfants de la chance (6Ter) : la bouleversante histoire vraie de Maurice Grosman
Rock (W9) : y a t-il eu de vraies évasions à Alcatraz ?
Pierre Niney dans “l’incompréhension”, il apostrophe Emmanuel Macron et Roselyne Bachelot sur Twitter
Programme TV : les meilleurs films à voir ce dimanche 7 février