Grèce : il veut prendre un selfie près d'un hélicoptère en marche et se fait décapiter par les pales

Un touriste britannique décapité par les pales d'un hélicoptère en Grèce (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Un touriste britannique âgé de 22 ans a perdu la vie dans un effroyable accident, apparemment provoqué par sa propre négligence.

La version des faits de la police locale est démentie par les proches de la victime. Un Britannique âgé de 22 ans nommé Jack Fenton est décédé ce lundi 25 juillet à Athènes (Grèce) après avoir été touché au visage par les pales d'un hélicoptère en marche. Comme le rapporte le Daily Mail, le jeune homme est mort sur le coup.

D'après le média britannique, l'effroyable accident s'est produit peu après l'atterrissage de cet hélicoptère privé dans la capitale grecque, en provenance de l'île de Mykonos. La victime séjournait avec plusieurs de ses amis sur cette île très touristique et s'apprêtait à rentrer en Angleterre.

Il serait retourné sur le tarmac en marchant à vive allure

"Les quatre passagers avaient débarqué et étaient escortés vers un salon privé en attendant un vol privé pour Londres, mais alors qu'ils se trouvaient dans le salon, la victime s'est détachée et est retournée sur le tarmac en se précipitant vers l'hélicoptère à toute allure", raconte Ioannis Kandyllis, président du comité grec de sécurité aérienne, cité par le Daily Mail.

"Les témoins à qui nous avons parlé ont dit qu'il avait un téléphone à l'oreille et qu'il marchait rapidement vers l'appareil, défiant le personnel au sol qui lui criait de s'arrêter, poursuit l'agent gouvernemental. En quelques secondes, le tragique accident s'est produit. C'était horrible."

Le pilote et deux techniciens au sol arrêtés, puis relâchés

Selon la police grecque, Jack Fenton serait en fait retourné près de l'hélicoptère, toujours en marche, dans le but de prendre un selfie. Une information démentie avec virulence par les proches du défunt présents sur place. Forcément traumatisés par la scène, ces derniers ont été pris en charge par une cellule d'aide psychologique.

L'affaire est désormais entre les mains de la police, qui a arrêté dans un premier temps le pilote de l'hélicoptère et deux techniciens au sol, avant de les relâcher. L'enquête devra déterminer les responsabilités de chacun dans ce drame. Selon le Daily Mail, ces trois personnes pourraient être poursuivies pour négligence ou homicide involontaire, en fonction de l'avancée des investigations.

VIDÉO - Un hélicoptère évite le crash de justesse dans le Finistère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles