Gravir l'Everest avec des prothèses

LExpress.fr
Blessé puis amputé en 1975, l'alpiniste Xia Boyu a finalement atteint le toit du monde avec deux jambes en métal.

D'autres auraient abandonné. Xia Boyu, lui, a toujours gardé espoir. Après quatre tentatives manquées, cet alpiniste chinois a atteint lundi le sommet de l'Everest. Un accomplissement exceptionnel à plus d'un titre. Pour gravir le toit du monde, cet handicapé âgé de 69 ans utilisait des prothèses spéciales. Un équipement nécessaire en raison de l'amputation de ses jambes, conséquence médicale de sa première tentative avortée... il y a plus de quarante ans ! 

Comme un message d'espoir, cette prouesse symbolisait "un rêve" pour le sexagénaire, "un défi personnel, un défi du destin", confiait-il à Katmandou, avant de se lancer. C'est le second alpiniste double amputé à parvenir à la cime de 8848 mètres : le premier était, en 2006, le néo-zélandais Mark Inglis. 

A la place de ses membres inférieurs, juste en-dessous du genou, deux prothèses métalliques, sur lesquelles se fixent des pieds mécaniques ou des crampons à pointes, selon la situation. Son handicap a bien failli lui fermer la porte : le Népal a interdit l'Everest aux personnes doublement amputées et aux aveugles, avant que la justice n'annule finalement en mars dernier cette mesure, jugée discriminatoire. 

La trajectoire choisie pour son ascension passait par la face sud népalaise, où les taux d'échec et de mortalité sont bien plus faibles que sur le côté nord (chinois). L'année dernière, sept personnes ont trouvé la mort sur un total de 373 alpinistes autorisés et séduits par une "fièvre du sommet", auxquels s'ajoutent presque autant de sherpas.  

Le camp de base sud à 5364 mètres d'altitude, photographié en avril dernier.AFP PHOTO / PRAKASH MATHEMAhttps://static.lexpress.fr6058894medias_11833c_fill,g_northjpgEverest Base CampIn this photograph taken on April 25, 2018, trekkers and porters gather at Everest Base Camp, some 140km northeast of the Nepali capital Kathmandu. Hundreds of adventurers have been granted permits to climb Mount Everest, officials said April 26, 2018, foreshadowing another bumper year despite co...Lire la suite sur L'Express.fr

Gravir l'Everest avec des prothèses

Réparer les animaux

Jeux paralympiques: déjà trois médailles dont deux d'or pour la France

Une femme amputée rejoue du piano après réimplantation de ses bras

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages