Vous adorez les grasses matinées ? Pourtant, ce serait un danger pour votre santé

B2M Productions via Getty Images

Les grasses matinées auraient des conséquences néfastes sur la santé, à en croire les conclusions d’une nouvelle étude sur le sujet. Voici pourquoi.

Après une semaine à devoir se lever tôt, travail oblige, nombreux sont ceux qui comptent sur leur week-end pour rattraper quelques heures de sommeil. Si l’idée semble séduisante, elle serait pourtant loin d’être bonne, selon une nouvelle étude réalisée par l’Université d’Arizona. Pire encore : elle serait mauvaise pour notre santé. Ce phénomène appelé "jet lag social" se caractérise par la différence de temps entre les habitudes de sommeil les jours de congé et les jours de travail. Le changement de rythme de sommeil provoquerait un stress intense pour le corps comparable à un aller-retour Paris-New York en un week-end.

Les résultats préliminaires de l'étude ont montré que chaque heure de "décalage horaire social" était associée à une augmentation de 11% de la probabilité de maladie cardiaque. L'étude a révélé que le décalage horaire social était également lié à une mauvaise santé, à une mauvaise humeur, à une somnolence et à une fatigue accrues.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, je m’inquiète en tant que médecin, il y a une conséquence du Covid dont personne ne parle"

Une régularité très importante

"Il était particulièrement surprenant que ces effets soient indépendants de la durée du sommeil et des symptômes d'insomnie. Ces résultats indiquent que la régularité du sommeil, au-delà de la seule durée du sommeil, joue un rôle important dans notre santé", a déclaré l'auteur principal de l'étude, Sierra B. Forbush.

Malgré tout, il est important de rappeler que la durée idéale de sommeil pour un adulte est de sept heures. Dormir suffisamment est déterminant pour la croissance, la maturation cérébrale, le développement et la préservation de nos capacités cognitives. Selon une ancienne étude, relayée par le journal britannique Sun, 6 personnes sur 10 s’en disent privés et bien souvent, les contraintes liées à l'environnement extérieur (bruit, température, lumière) ou au travail comme le temps de trajet, le stress ou les horaires en sont la cause.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, mal dormir, et en plus ne pas le savoir, c’est extrêmement dangereux pour votre santé"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles