Les grands singes sont menacés de déclin dans les 30 ans à venir

·2 min de lecture

Voilà des années que les chercheurs nous en avertissent : les singes sont en danger d’extinction. La plupart des populations ont déjà commencé à décliner. Et les grands singes n’y échappent pas. Une nouvelle étude menée par la Wildlife Conservation Society (États-Unis) prédit aujourd’hui un déclin massif de l’aire de répartition des gorilles, chimpanzés et bonobos d’Afrique d’ici 2050. En cause : le réchauffement climatique, les changements d’utilisation des terres et la croissance de la population humaine.

L’étude repose sur une base de données spécifique de l’International Union for Conservation of Nature (IUCN), la base Ape Populations, Environments and Surveys. Dites A.P.E.S., en clin d’œil à l’anglais signifiant singes. Elle contient des informations sur les populations de grands singes pour de nombreux sites et collectées depuis 20 ans.

Les chercheurs ont travaillé sur ce qu’ils appellent le meilleur et le pire scénario. Le meilleur impliquant une baisse lente des émissions de CO2 et la mise en place de mesures appropriées. Le pire correspondant au tristement fameux « business as usual ». Dans le premier cas, les scientifiques tablent sur une perte de 85 % de l’aire de répartition des grands singes, également répartie entre zones protégées ou non. Dans le second cas, la perte irait jusqu’à 94 %, dont 61 % dans des zones aujourd'hui non protégées.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sauver les grands singes, une responsabilité mondiale

Les chercheurs rappellent que les grands singes pourraient adopter la stratégie des végétaux pour s’adapter au changement climatique : se déplacer en altitude. Ce sera seulement possible si les collines avoisinantes sont...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles