Les grands misogynes de l'Histoire

·1 min de lecture

La misogynie ne date pas d'hier ! Elle s’enracine déjà dans les représentations antiques de la femme. La femme est maléfique, violente, curieuse. Les déesses sont ombrageuses, jalouses, inquiétantes. Dans la Bible bien sur : Ève est pécheresse. Dès l’Antiquité, le discours misogyne est organisé : la femme est lubrique et dangereuse. La féminité, c'est la défectuosité. Mais si les misogynes ont la dent dure, il faut reconnaitre que bien souvent ils ne manquent pas d’humour : "Il y a deux ans que je n'ai pas parlé à ma femme. C'est pour ne pas l'interrompre" disait Jules Renard…


Retrouvez cet article sur Europe1