Les grands clubs de Premier League s'allient contre Manchester City ?

Le couperêt est tombé le 14 février dernier : Manchester City est exclu des deux prochaines Coupes d'Europe. La faute à un manquement au Fair-Play Financier. Une décision confirmée par l'UEFA mais les Citizens ont décidé de ne pas se laisser faire et ont fait appel devant le Tribunal Arbitrale du Sport avec de grandes chances de voir sa suspension être levée ou être au moins réduite. Mais la suspension de Manchester City profiterait aux autres clubs de Premier League.

Laporte : "Je suis très heureux à Manchester City"

En effet, se qualifier pour la Ligue des champions est devenu un luxe ces dernières saisons en Angleterre. Quatre strapontins qualificatifs pour la C1 alors que six voir sept clubs ambitionnent chaque année de se qualifier pour la plus prestigieuse des compétitions européennes. Si Manchester City est exclu de la C1, des équipes comme Manchester United, Tottenham ou Arsenal, à la lutte pour la quatrième place pourraient se contenter de la cinquième pour être en C1 la saison prochaine.

Le TAS n'a pas encore reçu l'appel de City

Pep Guardiola Manchester City 2019-20

Selon le Daily Mail, huit équipes du top dix de la Premier League se seraient alliés afin de faire opposition à Manchester City et de faire en sorte que l'appel des Citizens soit refusé. Liverpool, Leicester City, Chelsea, Manchester United, Wolverhampton, Tottenham, Arsenal et Burnley auraient écrit une lettre distincte au même cabinet d'avocats en lui demandant de soumettre une requête conjointe au TAS pour s'opposer à l'appel de Manchester City.

Coronavirus : Manchester City, Benjamin Mendy confiné

Une source du Daily Mail s'est exprimé sur la volonté des clubs de Premier League de s'opposer à Manchester City : "Le sentiment, c'est que ça suffit. Pendant trop longtemps, City a pu s'en tirer en enfreignant les règles aux dépens d'au moins un autre club qui n'a pas pu entrer en Ligue des champions. La crainte est qu’ils soient en mesure de retarder toute sanction et - s’ils gagnent l’appel - de s’en sortir sans rien, ce qui serait scandaleux."

Le TAS a indiqué, le 17 mars dernier, ne pas avoir encore reçu  de demande de sursis à l'exécution de l'appel, ce à quoi ces huit clubs veulent s'opposer. L’appel fait au TAS, ainsi que la crise du Coronavirus et l'interruption actuelle du championnat, font craindre aux cadors de la Premier League que l’affaire soit retardée et que Manchester City s'en sorte avec une place en Ligue des champions la saison prochaine.