Grandeur et décadence des méga-herbivores

·2 min de lecture

Les fossiles racontent aujourd'hui que la plupart des espèces vivantes ayant peuplé la Terre sont aujourd'hui éteintes. Parmi le groupe très étudié des mammifères, le registre fossile montre que 160.000 espèces ont existé alors qu'il n'en existe que 5.500 actuelles. Cela signifie donc que, pour une espèce de mammifère actuelle, il en existe 30 fossiles ! Pourtant, la responsabilité des facteurs qui permettent l'apparition et la disparition des lignées et des espèces demeure difficile à établir pour les paléontologues. Il est d'autant plus complexe de comprendre quelles sont les raisons du déclin d'une espèce lorsque celles-ci peuvent être multiples. Il peut s'agir d'une modification du milieu abiotique (température, humidité) qui entraîne une compétition accrue entre deux espèces dont l'une s'éteint finalement.

Des chercheurs de plusieurs pays et universités ont uni leurs efforts afin de reconstruire l'histoire évolutive des proboscidiens, l'un des groupes des plus grands mammifères ayant jamais vécu sur Terre. Ce groupe comprend les éléphants actuels, dont le nombre d'espèces est de trois, ainsi que les mammouths, les mastodontes et les déinothéridés aujourd'hui tous éteints. Le nombre d'espèces différentes de proboscidiens fossiles est en effet de 180 et si les éléphants actuels vivent en Asie et en Afrique, leurs cousins éteints avaient aussi colonisé l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud.

Par le passé, plusieurs espèces de proboscidiens pouvaient se côtoyer. Selon cette vue d'artiste, des Australopithèques observent cette diversité dans ce qui serait le Kenya actuel. © Julius Csotonyi
Par le passé, plusieurs espèces de proboscidiens pouvaient se côtoyer. Selon cette vue d'artiste, des Australopithèques observent cette diversité dans ce qui serait le Kenya actuel. © Julius Csotonyi

L'âge d'or des proboscidiens

Les auteurs expliquent qu'au cours des trente premiers millions d'années d'évolution des proboscidiens, ces derniers n'étaient présents que sur un continent formé par l'Afrique et l'Arabie actuelles, elles-mêmes séparées de l'Asie, contrairement à la configuration des continents aujourd'hui. Les espèces qui vivaient en Afro-Arabie avaient...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles