Les grandes tâches qui attendent Marine Le Pen au congrès du RN

·1 min de lecture
Le parti comptait sur les élections régionales pour se lancer vers la présidentielle, mais il a échoué et n'a obtenu aucune région.
Le parti comptait sur les élections régionales pour se lancer vers la présidentielle, mais il a échoué et n'a obtenu aucune région.

Après l'échec des élections régionales, Marine Le Pen a du pain sur la planche. Son parti, le Rassemblement national, se réunit en congrès les 3 et 4 juillet, à Perpignan et la tâche de remobiliser les troupes de militants avant la prochaine échéance électorale en 2022 ne s'annonce pas comme une mince affaire. La défaite des scrutins des 20 et 27 juin derniers est encore présente dans l'esprit de tous, et ce, alors que ces élections régionales devaient servir de rampe de lancement vers la présidentielle l'an prochain.

« Si on avait eu une région, ça aurait été plus simple », avoue son conseiller Philippe Olivier. Le parti d'extrême droite n'a ramené ni région ni département aux élections de dimanche, et a perdu 30 % de ses élus. Le v?u de la candidate à l'Élysée était pourtant de mailler davantage le pays de représentants comme autant de « mousquetons » pour grimper la paroi jusqu'à l'élection présidentielle de 2022.

Marine Le Pen n?est pas le bon pilote aujourd?hui.Bruno Lerognon

De quoi remuer les militants, qui accusent la direction d'avoir parachuté des candidats au nom de « l'ouverture », interrogent le fonctionnement interne au parti, la « normalisation » du discours, voire l'« usure » de la candidate. Le délégué du RN dans l'Hérault, Bruno Lerognon, installé en octobre, a annoncé lundi sa démission. Dans un courrier à Marine Le Pen obtenu par l'Agence France-Presse, il décrit une vie fédérale « pourrie par le clanisme » et dénonce une « stratégie absur [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles