Grandes surfaces : les rayons non-essentiels doivent fermer

Dans un supermarché parisien, les premières interdictions d'accéder à certains rayons ont été affichées mercredi 4 novembre. Ici, les nouvelles règles divisent. "Dans la mesure où certains magasins sont fermés, des petits commerces, ça me paraît normal que ceux-là soient fermés également", estime une cliente. "Ça embête tout le monde encore plus parce qu'on ne peut pas acheter les choses dont on a besoin", déplore un autre. Une liste détaillée des produits autorisés Dès 6 heures, les employés d'un autre supermarché, à Besançon (Doubs), ont condamné les derniers rayons avec des bâches. Le gouvernement a publié une liste détaillée des produits autorisés ou non. Ainsi, les livres, les jeux, les vêtements, l'électroménager, la décoration, la vaisselle, et les fleurs sont interdits à la vente. En revanche, les restrictions ne s'appliqueront pas aux supérettes de moins de 400 m2.