Une «grande vague de chaleur marine» fragilise la Méditerranée occidentale

© ROBERT PALOMBA / ONLY FRANCE / ONLY FRANCE VIA AFP

"Une grande vague de chaleur marine" touche la Méditerranée occidentale depuis fin mai, avec des températures "exceptionnelles" supérieures de "4 à 5 degrés" aux normales, menaçant les écosystèmes marins, ont indiqué à l'AFP des experts de l'évolution climatique de cette mer.

Des températures exceptionnelles

"Cette grande vague de chaleur marine a démarré fin mai en mer Ligure" située entre l'Italie et le nord de la Corse, puis s'est poursuivie "en juin dans le golfe de Tarente", dans le sud-est de l'Italie, a indiqué à l'AFP Karina Von Schuckmann, océanographe allemande auprès de Mercator Océan International.

Cette organisation à but non lucratif basée à Toulouse rassemble les principaux instituts spécialisés en océanographie de France, d'Italie, d'Espagne, de Grande-Bretagne et de Norvège et pilote le service européen de surveillance des océans, le Copernicus Marine Service (CMEMS).

>> LIRE AUSSIRéchauffement climatique : la Méditerranée affiche des températures bien trop élevées

En juillet, "de la Mer des Baléares (Espagne) à la Sardaigne (Italie), ainsi qu'à l'est de la Corse et sur l'ensemble de la Mer Tyrrhénienne (comprise entre la Sicile et la Corse), on observe en surface (..) des valeurs exceptionnelles de températures comprises entre 28 et 30 degrés Celsius" qui sont "supérieures à la normale, de l'ordre de +4 à +5°C", a ajouté l'organisation.

Une des premières destinations touristiques mondiales

Si pour les baigneurs, nombreux autour de cette mer qui est u...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles