La grande vadrouille (France 2) : citrouilles, beuveries, hammam… Les secrets d'une comédie culte (VIDEO)

Sorti le 7 décembre 1966, La grande vadrouille a fait se gondoler 17 millions de spectateurs et est resté en tête du box-office français pendant des dizaines d’années avant de laisser la place à Titanic, puis Bienvenue chez les Ch'tis… même si proportionnellement à la population de l'époque, le film de Gérard Oury est toujours le numéro 1. Au départ, le réalisateur avait imaginé un scénario autour de deux femmes, une bigote et une prostituée, qui traversent la France occupée par les nazis. Mais le succès colossal du Corniaud le convainc d’adapter son histoire pour Louis de Funès et Bourvil. La Grande Vadrouille est donc leur cinquième et ultime collaboration. Bourvil décèdera avant le début du tournage de La folie des grandeurs, il sera remplacé par Yves Montand aux côtés de De Funès. Pour la petite histoire c’est le premier scénario de Danièle Thompson, la fille de Gérard Oury, qui co-écrira ensuite tous les films de son père.

De Funès rêvait de diriger un orchestre

Dans le film, il joue un chef d’orchestre acariâtre. La musique il connaît, étant lui-même un ancien pianiste de bar. Il répète tout de même tous les jours pendant trois mois la gestuelle du maestro devant sa glace avec un professionnel. C’est sûr que diriger les vrais musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Paris, ça doit un peu stresser. Le jour du tournage, les musiciens sont conquis par sa performance et l’acclament en donnant des coups d’archets à leurs pupitres, comme lors d’un vrai concert. De Funès se tourne

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Les apprentis aventuriers (W9) : Océane El Himer et Benjamin Samat rapatriés du tournage (PHOTOS)
Alex Goude vous aide à réviser depuis chez vous dans des émissions exceptionnelles !
François-Xavier Demaison très ému de découvrir des images de lui à 22 ans
Walk the Line (Arte) : pourquoi Johnny Cash a donné ce concert devenu mythique à la prison de Folsom
Koh-Lanta : Ahmad joue la carte de la provoque sur Twitter