Une grande tache sombre sur Neptune a brusquement changé de direction !

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Sur Neptune, ce que les astronomes appellent des vortex sombres peuvent se former aux latitudes moyennes. Ces tempêtes migrent ensuite vers l’équateur. Avec l’affaiblissement de l’effet Coriolis dans cette région, elles finissent par se désintégrer. Toutes les simulations s’accordent sur ce schéma. Mais des chercheurs de la Nasa viennent d’observer une tempête qui semble ne pas vouloir entrer dans les rangs.

Le télescope spatial Hubble a découvert cette tempête en septembre 2018, dans l’hémisphère nord de Neptune. Une tache sombre plus grande que l’océan Atlantique, d’un diamètre estimé à près de 7.500 kilomètres. Et qui, un an plus tard, était bien en route pour l’équateur, comme s’y attendaient les astronomes. Mais en août 2020, ils ont découvert qu’elle avait changé de direction pour repartir vers le nord. Une première !

Les astronomes tentent, depuis, d’apporter une explication à cet étrange phénomène. Or il se trouve que ce changement de cap s’est produit presque en même temps qu’apparaissait, aux côtés de ce vortex sombre, un autre système du même type. Les chercheurs l’ont baptisé « tache sombre junior ». Une tache plus petite, de moins de 6.300 kilomètres de diamètre. Et qui s’est formée du côté de la tache plus grande faisant face à l’équateur. Celui-là même où certaines simulations montrent qu’il peut se produire des perturbations.

Une tache sombre qui se fragmente ?

« Lorsque Hubble nous a révélé la “tache sombre junior”, je n’ai pas cru qu’il se formait là une nouvelle tempête. J’ai tout de suite imaginé qu’elle était le résultat d’une perturbation du vortex géant que nous connaissions. Mais nous ne pouvons pas prouver que les deux sont liés. Cela reste un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura