La grande révolution de l’alphabétisation

Le taux d’alphabétisation est désormais proche de 100 % dans les pays industrialisés, mais de seulement 61 % en moyenne dans les pays les plus pauvres de la planète.   - Credit:NICOLAS GUYONNET / Hans Lucas via AFP
Le taux d’alphabétisation est désormais proche de 100 % dans les pays industrialisés, mais de seulement 61 % en moyenne dans les pays les plus pauvres de la planète. - Credit:NICOLAS GUYONNET / Hans Lucas via AFP

Selon les dernières statistiques de l'Unesco, le nombre de personnes de plus de 15 ans ne sachant ni lire ni écrire s'établit dans le monde à 773 millions, soit une proportion de 13 %. Celle-ci a été divisée par près de deux depuis 1990, année où elle se situait à 24,3 %. Elle était de 44 % en 1950, 79 % en 1900 et de 88 % en 1820.

En remontant plus loin encore dans le temps, et d'après les estimations des historiens Eltjo Buringh et Jan Luiten van Zanden, qui font référence, le taux d'alphabétisation était en 1450 de 5 % au Royaume-Uni, de 6 % en France, de 9 % en Allemagne, de 15 % en Italie et de 17 % aux Pays-Bas. En 1700, il était de 23 % en Italie, de 29 % en France, de 38 % en Allemagne, de 54 % au Royaume-Uni et de 85 % aux Pays-Bas.

Alors que le taux d'alphabétisation est désormais proche de 100 % dans les pays industrialisés, il n'est en revanche que de 61 % en moyenne dans les pays les plus pauvres de la planète. Il tombe même à 22 % au Tchad, à 31 % au Mali, à 35 % au Niger et à 37 % en Afghanistan. Au cours du dernier demi-siècle, il est passé en Chine de 66 % à 96 %, en Inde de 41 % à 72 % et au Brésil de 75 % à 93 %.

À LIRE AUSSIPierre-Antoine Delhommais – Le capitalisme, ce dangereux éducateur du peuple…

Les disparités entre les sexes se réduisent

Deux tiers des personnes analphabètes dans le monde sont aujourd'hui des femmes. L'écart de taux d'alphabétisation entre les deux sexes s'est toutefois nettement réduit au cours des dernières décennies [...] Lire la suite