"Une grande pièce qui renvoie à des choses humaines d’aujourd’hui" : Olivier Maurin crée Dom Juan au TNP Villeurbanne

Odile Morain

Olivier Maurin met en scène au TNP de Villeurbanne Dom Juan. Plus habitué aux textes contemporains, c’est une première pour le metteur en scène lyonnais. L’occasion d’évoquer avec lui son processus créatif autour de l’œuvre de Molière.

Naissance d’une création

Durant cinq semaines, Olivier Maurin et ses comédiens se sont enfermés au TNP pour travailler la pièce. Cinq semaines de résidence où chacun arrive à nu, découvre ou redécouvre le texte, celui de Molière mis en prose, apprivoise la langue, fait des propositions. "Mickaël Pinelli (Sganarelle) qui est un comédien extrêmement inventif donnait des éclairages à la pièce même dans ses propositions les plus loufoques", nous confie le metteur en scène.


Au terme d’une longue maturation, d’heures de répétitions, de nuits à réfléchir, de journées à faire et à défaire, le temps du choix s’impose. "C’est un moment douloureux, car on sait que l’on se prive de plein de choses". Aujourd’hui, Olivier Maurin et ses acteurs nous livrent un Dom Juan pétri d’ombres et de lumière. Dans la petite salle Jean Bouise du TNP de Villeurbanne, la pièce se vit au plus près des comédiens.

Une étincelle d’acteurs

Chaque création d’Olivier Maurin est une déclaration d’amour à ses acteurs : c'est du besoin de les voir jouer que naît sa toute première envie de monter Dom Juan.

Le point de démarrage, c’est les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi