A la grande mosquée de Paris, un prêche du vendredi consacré à Samuel Paty

franceinfo
·1 min de lecture

"Qu'est-ce qu'on va dire à ce petit garçon de cinq ans s'il nous dit demain : pourquoi vous avez tué mon père ?" Dans son prêche, vendredi 23 octobre, le premier imam de la grande mosquée de Paris, Khaled Larbi, a une pensée émue pour le fils de Samuel Paty, aujourd'hui orphelin. Il rappelle aussi la nécessité de vivre ensemble en France : "Tu peux vivre ta religion et respecter l'autre, et accepter l'autre." Une semaine après l'assassinat de Samuel Paty par un terroriste à Conflans-Sainte-Honorine, Chems-Eddine Hafiz, le recteur de la grande mosquée de Paris, a appelé les imams de sa fédération à consacrer leur prêche du vendredi au professeur d'histoire-géographie, et à dénoncer le terrorisme islamiste.

"Dans notre religion, on n'a jamais vu ça"

A la grande mosquée de Paris, ce message de respect et de tolérance est partagé par Joumar. "On vit en France, dit-il. On a des cartes de séjour, des cartes de travail, on travaille ici, donc on doit respecter la loi française, c'est normal." Même si les caricatures du prophète le heurtent, cet autre fidèle tient à rappeler qu'il faut respecter la liberté d'expression (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi