Une "Grande femme" en vente à New York pourrait être la quatrième oeuvre de Giacometti à dépasser 100 millions de dollars

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le sculpteur suisse Alberto Giacometti va-t-il égaler Pablo Picasso et devenir, mardi, le deuxième artiste avec quatre oeuvres au-delà du seuil symbolique des 100 millions de dollars ? Hypothèse plausible, mais le prix final de la sculpture vendue chez Sotheby's pourrait rester secret.

La maison d'enchères a choisi un format hybride, dit sous pli cacheté (sealed bid), pour proposer Grande femme I (2,68 m), qui fait partie d'une série comprenant les plus grandes sculptures, en taille, de l'oeuvre du Parisien d'adoption. Concrètement, il s'agit d'enchères à l'aveugle, lors desquelles chaque collectionneur intéressé ne peut proposer qu'un prix, inconnu de tous jusqu'à la fin de la vente, et forcément supérieur ou égale à 90 millions de dollars.

Mardi 27 octobre vers 16h00 GMT, après la fin de la période d'enchères qui a démarré le 21 octobre à New York, Sotheby's prendra connaissance des offres, l'oeuvre allant à la plus élevée, si elle est supérieure de plus de 5% à la deuxième (sinon un nouveau tour aura lieu).

Le prix d'acquisition pourrait rester secret

Contrairement à une vente à enchères classique, Sotheby's ne révèlera pas le prix d'acquisition, seul l'acheteur étant en mesure de le dévoiler. Il se pourrait donc que le montant (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi