Grande distribution : des espaces réservés aux petits commerçants dans les supermarchés

À Orléans (Loiret), pour Cyril Lejemble, artisan, c'est l'opération de la dernière chance. Avec le confinement, impossible d'écouler ses produits. Mais un supermarché lui a tendu la main. "Quand j'ai vu que le gérant du magasin ouvrait ses portes aux petits commerçants, aux petits artisans locaux qui pouvaient pas vendre sur les marchés, ou ouvrir leur boutique, j'ai très bien accueilli cette démarche", confie-t-il. D'autres enseignes vont suivre cet exemple Il bénéficie ainsi d'un espace de vente de 20 m2, gratuit, à l'entrée du supermarché. Chaque commerçant s'inscrit pour deux à trois jours. Le gérant a personnellement pris cette initiative, approuvée par l'enseigne. "Ça permet de donner une image différente de la grande distribution", glisse Mikaël Marinier. La démarche séduit déjà des petits commerçants bien au-delà du centre-ville d'Orléans. D'autres enseignes s'engagent à suivre cet exemple, comme Carrefour, Monoprix, Intermarché et Auchan.