La Grande-Bretagne veut réduire une taxe aérienne sur les vols domestiques

par Sarah Young
·1 min de lecture
LA GRANDE-BRETAGNE VEUT RÉDUIRE UNE TAXE AÉRIENNE SUR LES VOLS DOMESTIQUES

par Sarah Young

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne veut réduire une taxe sur les vols intérieurs afin de relancer le trafic aérien, apportant une lueur d'espoir à un secteur sinistré par la crise sanitaire.

Le directeur général d'easyJet, Johan Lundgren, s'est félicité de la nouvelle mais a ajouté qu'il fallait agir rapidement alors que les compagnies aériennes, les aéroports et les entreprises liées au tourisme attendent désespérément une reprise des voyages cet été après une année 2020 marquée par des revenus infimes.

"Une taxe allégée sur les vols intérieurs serait une mesure positive pour soutenir les liaisons aériennes du Royaume-Uni", a déclaré Johan Lundgren. "Le gouvernement devrait agir rapidement pour saisir cette opportunité".

Une consultation sera lancée au printemps sur une modification de l'"air passenger duty", a déclaré le département des Transports, et pourrait durer plusieurs mois.

L'air passager duty s'applique au départ d'un aéroport britannique vers des destinations nationales et internationales et le montant varie selon la distance parcourue et la classe.

(Avec Costas Pitas, version française Laetitia Volga)