Grande-Bretagne : neuf militants écologistes retranchés dans le tunnel qu’ils ont creusé sous une gare de Londres

Richard Place
·1 min de lecture

Des visages fatigués, les cheveux sales, les habits poussiéreux. Depuis plus d’une semaine, neuf militants écologistes mènent une action dangereuse. Devant une gare de Londres, au Royaume-Uni, ils ont creusé un tunnel dans lequel ils se sont réfugiés, en ont bloqué l’accès et ne veulent pas en sortir. Ils veulent obtenir l’abandon d’un immense projet ferroviaire qui, selon eux, ne sert à rien et abîmera durablement l’environnement. Coincés volontaires sous terre depuis plus d’une semaine, ces neuf militants écologistes donnent de leurs nouvelles régulièrement.

Ils communiquent par téléphone et appels en visio

Ils sont en contact avec l’extérieur par téléphone et par appels en visio. Comme la jeune Blue, 18 ans. "Je suis ici, explique-t-elle, parce que nous assistons à un effondrement de la société. Je suis vraiment terrifiée pour mon avenir, je ne sais pas ce qui va se passer. Je ne sais pas où je serai dans 20 ans. Mais je crois que l’on a une vraie chance d’arrêter ça. Et ça commence en stoppant ce chantier HS2 et tous ces projets ridicules."

HS2 est une ligne ferroviaire à grande vitesse qui doit relier Londres au nord du pays. Un chantier de plus de 110 milliards d’euros démarré en septembre. Les trains partiront de la gare de Euston à Londres, c’est donc devant ce bâtiment que s’étaient installés les militants il y a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi