Grande-Bretagne : le ministre de la Défense renonce à briguer la succession de Johnson

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© DANIEL LEAL / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qui pour remplacer Boris Johnson ? La question est dans toutes les têtes outre-Manche depuis la démission de "BoJo" jeudi. Le ministre britannique de la Défense Ben Wallace, donné parmi les favoris pour succéder à l'ex-Premier ministre, a annoncé samedi sa décision de ne pas se présenter à l'élection pour diriger le parti conservateur.

"Après avoir mûrement réfléchi et discuté avec mes collègues et ma famille, j'ai pris la décision de ne pas entrer dans la course à la direction du parti conservateur", a-t-il écrit sur Twitter, expliquant qu'il voulait se concentrer sur sa tâche actuelle et "assurer la sécurité du pays".

Exprimant sa gratitude envers ceux qui lui avaient "promis" leur soutien, il a souhaité bonne chance à tous les candidats. "J'espère que nous pourrons rapidement nous concentrer à nouveau sur les questions pour lesquelles nous avons été élus", a-t-il ajouté. Depuis l'annonce jeudi de la démission de Boris Johnson , emporté par une série de scandales , quatre candidats se sont pour l'instant déclarés.

L'ex-ministre des Finances Rishi Sunak est parmi eux pour l'instant le seul poids lourd, mais il risque d'être rapidement rejoint par d'autres actuels ou anciens mi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles