Grande-Bretagne: Johnson ne prévoit pas de réduire le nombre de spectateurs pour l'Euro de football

·1 min de lecture
GRANDE-BRETAGNE: JOHNSON NE PRÉVOIT PAS DE RÉDUIRE LE NOMBRE DE SPECTATEURS POUR L'EURO DE FOOTBALL

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne n'envisage pas de limiter la jauge d'accueil du public pour les demi-finales et la finale de l'Euro de football, prévues dans le stade londonien de Wembley, a déclaré vendredi le Premier ministre britannique Boris Johnson.

La capacité d'accueil de Wembley sera portée à plus de 60.000 places, soit une jauge à 75%, dans le cadre d'un test annoncé la semaine dernière.

"Bien sûr, nous suivrons les recommandations scientifiques et les conseils si nous recevons une telle suggestion", a déclaré Boris Johnson en réponse à une question lors d'une conférence de presse, aux côtés d'Angela Merkel.

La chancelière allemande a fait part de son inquiétude après la décision de l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, d'autoriser davantage de personnes dans les stades.

"Pour le moment (…) la position est très claire au Royaume-Uni, à savoir que nous avons certains événements que nous pouvons organiser de manière très prudente et contrôlée en testant tous ceux qui s'y rendent", a plaidé le chef du gouvernement britannique.

(Reportage William James, rédigé par William Schomberg; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles