La Grande-Bretagne, île solitaire

La Grande-Bretagne, île solitaire

"Seul" : voici le mot qui revient le plus souvent à la une des grands sites d'information britanniques pour qualifier la situation de leur pays après le sommet de Bruxelles. Hier soir, le Premier ministre Cameron a refusé de suivre les pays de la zone euro – et quelques autres – sur le projet de traité contrôlant strictement les budgets nationaux.

«Cameron explose l'UE»

Certains journaux volent au secours du royaume, outragé par une Europe dominatrice. Ainsi du quotidien populaire The Sun, qui titre : "Who do you think EU are ?" ("Pour qui vous prenez-vous ?", "EU" signifiant "UE" et se prononçant presque comme "you"). "Cameron explose l'Union en rejetant le traité", crâne le journal, qui semble dire que l'Europe a plus à perdre en délaissant la Grande-Bretagne que l'inverse.

Pour The Sun, le Premier ministre "a défié la pression intense de la part de la France et de l'Allemagne, disant que sans les garanties (exigées par Londres sur la protection de son industrie financière), il ne pouvait pas demander aux parlementaires d'accepter le changement".

Le Daily Mail joue lui aussi sur la fibre cocardière : "Les Français ont comparé le Premier Ministre à un homme se rendant dans une soirée échangiste, mais sans amener sa propre femme, écrit Melissa Kite. Laissons les Français faire leurs petites blagues. Pour ma part, je dirais que la Grande-Bretagne était comme une femme oppressée, coincée dans un mauvais mariage (...). Maintenant que finalement elle passe à l'action, évidemment, cela fait du tapage".

Haro sur Sarko

Nombres d'articles soulignent l'intransigeance de Nicolas Sarkozy vis-à-vis des desiderata britanniques. The Economist parle d'une "victoire politique pour la France" : "Nicolas Sarkozy souhaite depuis longtemps la création d'une zone euro restreinte, sans les gênants Britanniques, Scandinaves et (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Les Bourses reprennent confiance après l'accord européen
La zone euro trouve un accord à 17
Kabila donné vainqueur en RDC
Disparu depuis quatre ans, l'ex-agent du FBI est otage en Iran
Les vœux du maire en gaélique créent l'incident diplomatique

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages