Grande-Bretagne : à Douvres, l'imbroglio des tests obligatoires

Certains chauffeurs de camions veulent rentrer en France coûte que coûte, quitte à défier les forces de l'ordre. Les routiers commencent à perdre leurs nerfs. Au Royaume-Uni, la frontière est officiellement rouverte depuis ce mercredi 23 décembre à minuit. Mais les barrières du port de Douvres sont toujours fermées. Il faut présenter un test négatif au coronavirus pour rentrer en France. Beaucoup ne l'ont pas mais sont tout de même venus tenter leur chance. Certains perdent espoir Résultat : d'importants embouteillages se forment et plus personne ne peut passer. Pour débloquer la situation, il faudrait tester en 24 heures les 10 000 chauffeurs routiers parqués dans Douvres, soit dans un aéroport désaffecté, soit sur une ancienne autoroute. L'opération de dépistage a débuté mercredi après-midi. Des kits de tests ont été distribués. Mais, à 24 heures du réveillon de Noël, certains perdent espoir.