La Grande barrière de corail touchée par son troisième blanchiment majeur en cinq ans !

Nathalie Mayer, Journaliste

C’est en temps réel et par satellite que le service de surveillance des récifs coralliens de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) veille les coraux. Il annonce aujourd’hui que la Grande barrière de corail est en train de subir son troisième événement de blanchiment majeur en seulement cinq ans. Celui-ci est d’ores et déjà visible sur la totalité de la longueur du récif.

Le Degree Heating Week (DHW) montre le niveau de stress thermique accumulé au cours des 12 dernières semaines. Au-dessus de trois, il indique un blanchiment significatif. © NOAA Coral Reef Watch

Le nord de la Grande barrière de corail est le plus touché. Mais le stress accumulé sous l’effet de températures anormalement élevées — plus 1 °C par rapport à la moyenne en surface — laisse craindre que la plus grande partie du récif soit bientôt aussi durement touchée.

Toutefois, le stress thermique ne devrait pas être suffisant à déclencher une mortalité généralisée. D’autant que la météo annoncée au-dessus de la région pour les jours à venir pourrait aider à mettre fin à cet épisode de blanchiment.

> Lire la suite sur Futura