"Grande America" : quels moyens sont déployés pour lutter contre la pollution ?

franceinfo
Un navire antipollution est déjà sur place, mais les opérations de pompage des nappes d'hydrocarbures sont compliquées par les conditions météorologiques.

Ni le lieu, ni le moment où le fioul pourrait toucher le littoral ne sont pour le moment connus. Mais deux taches sont déjà visibles depuis le ciel. Le cargo Grande America, qui a coulé à près de 4 600 m de fond, à environ 300 kilomètres au large de La Rochelle, risque de provoquer de multiples pollutions.

>> Suivez la situation en direct après le naufrage du Grande America

Des hydrocarbures se répandent dans les eaux de l'océan Atlantique et pourraient toucher les côtes françaises. La cargaison du navire italien – des centaines de conteneurs, dont certains remplis de matières dangereuses et des milliers de véhicules – va aussi laisser des traces. Franceinfo fait le point sur les moyens déployés pour limiter les dégâts.

Des avions pour repérer la pollution

Des vols de reconnaissance ont permis de mesurer l'ampleur de la pollution qui s'est échappée des cuves du Grande America. Jeudi matin, ces vols ont permis d'identifier en réalité deux nappes d'hydrocarbures. La première mesure environ "13 km de long pour 7 km de large" ; celle-ci a "un aspect assez compact". La seconde "fait 9 km de long pour 7 km de large et son aspect est plus liquide et assez morcelé", selon le capitaine de frégate Riaz Akhoune, porte-parole de la préfecture maritime de l'Atlantique.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi