Le “Grand Retour” des Azéris au Haut-Karabakh

PHOTO TOFIK BABAYEV AFP.

“Le ‘Grand Retour’ au Karabakh a commencé”, titre, enjoué, le site azerbaïdjanais Aze.az, à propos de “la réinstallation, le 19 juillet, de dix premières familles dans le village libéré d’Agaly, dans le district de Zanguilan, en Azerbaïdjan”. Le village se trouve dans la zone, qui comprend les deux tiers du territoire du Haut-Karabakh, récupérée par l’Azerbaïdjan à la suite de sa victoire sur l’Arménie lors de la deuxième guerre du Karabakh, en 2020.

Le site Eurasianet.org rappelle que 600 000 Azéris étaient devenus des réfugiés à l’issue de la première guerre du Haut-Karabakh, dans les années 1990, mais qu’en 2020 Bakou “a récupéré 8 000 km2 du territoire du Haut-Karabakh et des environs”.

Le site officiel azerbaïdjanais Day.az écrit :

“Rentrer à la maison est toujours agréable, même si tu l’as quitté il y a deux mois, et d’autant plus si tu es resté éloigné de ton lieu natal pendant trente ans.”

Puis ajoute : “Avant l’occupation arménienne [à la suite de la victoire des Arméniens lors de la première guerre du Karabakh en 1988-1994], le village d’Agaly comptait près de 240 familles”. Deux générations de personnes originaires du village “ne l’ont donc jamais vu”. Mais “les habitants d’Agaly ont pu retrouver le bonheur perdu grâce à une victoire brillante de l’armée azerbaïdjanaise sur l’ennemi perfide, sous le commandement du commandant en chef, le président [de l’Azerbaïdjan] Ilham Aliev”.

“Village intelligent”

Day.az ne tarit pas d’éloges sur l’action des autorités : “En si peu de temps, des surfaces énormes ont été déminées” et “tout est fait pour que le retour des réfugiés dans leur contrée natale soit la plus confortable possible”. Selon le site, le village a été reconstruit selon le concept du “‘village intelligent’, qui comprend cinq ingrédients : habitation, infrastructures sociales, agriculture, industrie et écologie, où tout est numérisé, automatisé et alimenté en énergie verte”.

Selon le site russe News.ru, au total, “200 pavillons individuels sont construits à Agaly pour accueillir 1 200 personnes, sur les 43 000 originaires de la région de Zanguilan disséminés dans tout l’Azerbaïdjan, et 90 % de ces gens ont exprimé le souhait d’y retourner”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles