Un grand rabbin d'Israël appelle ses fidèles à apporter leurs armes à la synagogue

La chasse à l'homme pour tenter de retrouver les deux terroristes auteurs de l'attaque à Elad, une banlieue ultra-orthodoxe de Tel Aviv, se poursuit. Selon la police, les deux hommes originaires de Jenine au nord de la Cisjordanie pourraient se trouver encore du côté israélien de la barrière de sécurité. Et c'est probablement ce qui a poussé l’une des sommités rabbiniques d'Israël à lancer un appel pour apporter leurs armes à la synagogue.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

C’est avant le début du shabbat que le primat de Sion, le grand rabbin séfarade d'Israël, Yitzhak Yosef, a lancé cet appel. En raison de la situation sécuritaire, ceux qui possèdent un permis doivent apporter leurs armes à la synagogue pour aider à sécuriser le public.

Décision peu commune

Cette décision rabbinique peu commune fait suite à la vague d'attentats anti-israéliens du mois dernier qui a fait en tout 19 morts, dont trois victimes jeudi soir précisément dans la petite ville de Elad. Dans cette communauté ultra-orthodoxe en lisière de la Cisjordanie où peu d’habitants ont effectué un service militaire, rares sont ceux qui portent sur eux une arme à feu.

« Ouvrez bien les yeux »

C’est cela qui aurait permis aux deux auteurs de l’attaque de prendre la fuite après avoir attaqué des passants à la hache et à l’arme automatique. Il y a quelques semaines déjà le Premier ministre israélien avait appelé les détenteurs de permis de porter leurs armes en public. « Ouvrez bien les yeux », avait proclamé Naftali Bennett.

►À lire aussi : Israël: attaque meurtrière à Elad, le jour de la fête nationale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles