Grand Prix de Miami : une course ennuyeuse

Max Verstappen a remporté le grand prix de Formule 1 de Miami hier soir. Le premier Grand Prix organisé en Floride, avec un parterre de stars impressionnant en tribunes, mais une course bien ennuyeuse. Il ne faudrait pas oublier que la F1 reste un sport, avant tout… 

Entre la forme et le fond, le Grand Prix de Miami a clairement choisi la forme. De quoi va t-on se souvenir après cette première course en Floride ? Probablement plus de la photo de Michael Jordan, David Beckham et Tom Brady qui entourent Lewis Hamilton que du scénario du Grand Prix, joué au bout de neuf tours, quand Max Verstappen a profité d’une erreur de Charles Leclerc pour prendre la tête et ne plus la quitter. Tout en maîtrise et en ennui. Oui, le spectacle était en tribunes hier soir, bien davantage que sur la piste. Une armada de stars, entre Michael Douglas et Matt Damon qui donnent leur avis sur la Formule 1 et Paris Hilton qui lance un « welcome to Miami » qui sonne aussi faux que la marina installée autour du circuit. Des bateaux qui reposent sur un parking en béton peint en turquoise pour donner l’illusion aux téléspectateurs d’un espace paradisiaque. Pas de doute, les Américains n’ont pas leur pareil pour transformer une épreuve sportive en méga show glamour. Après tout, si la F1 est de plus en plus populaire aux Etats-Unis, c’est surtout grâce à Netflix. Alors c’est normal de vouloir faire mousser un événement sportif en l’entourant de paillettes. Mais là on s’est retrouvé avec des pilotes qui n’...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles