Grand Paris : les craintes des Franciliens

Par LePoint.fr

À Paris, et en région francilienne, les habitants craignent de ne plus pouvoir acheter, une fois le projet du Grand Paris en place.

Les Franciliens plébiscitent le projet du Grand Paris, mais, selon un sondage relayé par « Le Figaro », ils craignent une explosion des prix de l'immobilier.


Le Grand Paris ? Pour beaucoup, l'idée est séduisante. Des transports en commun plus développés, une mobilité et des loisirs plus accessibles, des communes et des habitants plus facilement connectés…, sur le papier, les avantages sont alléchants. Mais les résultats d'un sondage Ifop, commandé par les notaires de Paris, et dont Le Figaro se fait l'écho jeudi, mettent également en avant une crainte particulière : l'accession plus difficile à la propriété.

Lire aussi. Marché de l'immobilier : le voisinage de Paris fait recette

Ils sont environ 90 % des personnes interrogées à craindre que la mise en place du projet du Grand Paris ne soit synonyme au final d'une « hausse du coût de l'immobilier ». La majorité estime même que ce projet urbain ne facilitera, au final, nullement l'accès à la propriété, de plus en plus prohibitif en région parisienne au regard de prix déjà élevés. « Cette vive inquiétude doit nous interpeller et nous inciter, nous notaires, à inventer des modes innovants d'accession à la propriété permettant de limiter le prix du foncier », explique dans les colonnes du Figaro Bertrand Savouré, président des notaires de Paris. Et l'expert de rappeler un chiffre qui en dit déjà long : à l'heure actuelle, « seuls 47 % des Franciliens sont propriétaires de leur logement ».

Lire aussi. Spécial immobilier : à Paris, l'envolée des prix

La question des transports au cœur des attentes

Malgré les craintes liées à l'immobilier, le sondage relayé par Le Figaro met en avant une opinion favorable au Grand Paris, dans son ensemble. Selon 80 % des personnes (...) Lire la suite sur LePoint.fr

Issy Cœur de Ville, vous allez adorer vivre dans le futur
Musée, Ligue 1, Téléthon... L'impact des Gilets jaunes sur votre week-end
INFO LE POINT. La préfecture de police élargit le périmètre des zones à risque
Gilets jaunes : Jean-François Barnaba, fonctionnaire sans activité
Recevez la newsletter Le Point.fr